CONCEPTION

Votre cycle de vie produit est le cousin (mais plus rigoureux) de l’expérience utilisateur. Le cycle de vie peut inclure des choses comme les serveurs ou le système de facturation si besoin. Ce  canevas formalise en fait toutes les opérations à réaliser en interne pour délivrer le service de la prise en main à l’abandon. C’est un excellent outil pour se représenter toutes les connexions importantes entre les toutes les différentes parties d’un service et cela étape par étape (contrairement aux diagrammes d’architectures). Dans le meilleur des cas, le cycle de vie permet de connecter une étape de l’expérience client, avec l’interface utilisateur, avec votre backoffice et avec vos processus externalisés. Selon notre expérience, vous aurez besoin de faire plusieurs schémas avant de trouver le bon niveau de granularité pour chacune des étapes que vous voulez représenter.

A. Activités du cycle de vie.

Dans cette ligne écrivez les actions des utilisateurs. Parfois les activités déclenchent des actions avec l‘interface de votre service, mais parfois non. En fin de compte sur cette ligne, de droite à gauche, vous retrouvez tout le processus de la perspective de l’utilisateur.

B. Guichet : points de contact et activité.

C’est le canal ou l’interface de communication entre l’utilisateur et votre activité, votre “front office”, guichet en français (c’est à dire en fait tout ce que votre utilisateur perçoit de votre organisation). Imaginons que vous avez une application de météo et que l’utilisation de votre application permet de vérifier le temps qu’il va faire dans 2h. Le point d’interface ici est l’application mobile et l’activité qu’elle va déclencher est probablement une requête à votre base de donnée météo.

C. Coulisses : Processus internes

L’activité du « front office » déclenche souvent une activité en interne, dans les coulisses de votre organisation. En fait les coulisses ou “back office” est le nom pour tout ce qui se passe en arrière plan et que l’utilisateur ou le client ne voit pas : Serveur, base de données, service de livraison, système de facturation, cuisiner le plat dans un restaurant, etc… Dans l’exemple de la météo, ce pourrait être la base de données météo qui renvoie la donnée de météo à l’utilisateur qui la demande.

D. Support : Processus externes

Il se peut que votre service ait recours à un partenaire ou utilise un service tiers. Une activité du « front office » ou du « back office » pourrait ainsi recourir à un processus externe. L’application de météo pourrait par exemple appeler une bannière publicitaire provenant d’un service totalement externe pour la présenter à l’utilisateur.

Dessiner une maquette

Après avoir renseigné le processus métier de votre service, commencer à dessiner votre service plus précisément peut être une bonne idée. Dessinez alors votre première maquette d’interface. Quelle est le “look and feel” (i.e. l’aspect graphique) de votre page d’accueil ? Comment l’utilisateur interagit-il pour passer d’un écran à l’autre ? Comment évolue t il d’un point de contact à l’autre ? Commencez à dessiner les parties les plus importantes de l’interface utilisateur et en revenant sur l’expérience utilisateur vous devriez avoir une bonne idée des parties les plus importantes de cette interface.